Forum de la brigade des faucons

Forum de guilde du MMORPG Slayers Online
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le récit de la Brigade des faucons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koeldin
The big boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3501
Age : 29
Guilde : La*Brigade*des*faucons
Fonction : retraité
Date d'inscription : 08/04/2005

Feuille de personnage
level:
60/60  (60/60)
Age: 19
Job RP:

MessageSujet: Le récit de la Brigade des faucons   Jeu 1 Juin 2006 - 19:45

Introduction : la brigade des faucons

Au royaume du Midland vivait un jeune garçon du nom de Griffith. Celui-ci n’avait rien de particulier : il n’était ni noble, ni riche, et ne possédait aucune particularité. Cependant, un jour, il acheta à une vieille voyante une amulette étrange, presque vivante, appelé Béhélit. Elle expliqua que celui qui le portait pouvait, en échange de sang, conquérir le monde. Sans savoir vraiment la signification de ces paroles, le jeune garçon se fixa alors un objcetif, un rêve qu’il plaça au dessus de tout : il voulait fonder son propre royaume. Il commença alors à recruter des hommes, et forma un groupe de voleurs pour pouvoir financer une armée. Petit à petit, Griffith, grâce à son charisme extraordinaire, fit de ce groupe une redoutable horde de mercenaires, baptisée la brigade des faucons.
Depuis un siècle, les armées de Tudor et du Midland s’affrontaient, dans une guerre sanglante, où aucun n’arrivait à prendre le dessus. C’est alors que la brigade des faucons rallia Midland, pour former la plus puissante des armées. Griffith offrit à Midland des victoires à répétition. Ceci attira sur lui les bonnes grâces du roi et d’une partie de la cour, et il gagna en influence et en prestige. Il fut nommé chevalier, puis il fut anobli, et bientôt il deviendrait général. Mais sa gloire et son succès auprès du roi provoquèrent la jalousie d’une partie de la noblesse. Dans l’ombre, les intrigues et les complots ne tardèrent pas à apparaître … Les complots échouèrent tous, et certains commencèrent à entrevoir que la chance de Griffith cachait un maléfice plus grand. Rien n’arrêta l’ascension de la brigade, surtout lorsqu’elle offrit au Midland la victoire ! Griffith fut promu au commandement des armées du Midland, les officiers de la brigade étaient anoblis.
C’est alors que la vraie nature du Béhélit commença à apparaître. Griffith essayait de s’attirer les bonnes grâces de la princesse et fille du roi. Une nuit, alors qu’il étreignait la princesse, une servante vit la scène et la rapporta au roi. Furieux, celui-ci ordonna que Griffith soit torturé pendant 3 ans. La brigade fut mise hors la loi et ses membres pourchassés. Ceux-ci mirent un plan au point pour libérer Griffith. Mais lorsqu’ils y arrivèrent, Griffith n’était plus que l’ombre de lui-même. Il ne pourrait plus jamais se battre, ni même monter à cheval. Pendant qu’ils envisageaient l’avenir bien sombrement, la nuit du Grand Banquet approchait. Les 4 gardiens, maîtres du Mal se manifestèrent et révélèrent à Griffith la vérité sur le Béhélit. Celui-ci lui permettrait, s’il le voulait, de se régénérer et de devenir le 5e gardien, et ainsi d’accomplir son rêve. Le prix à payer était le sacrifice de ses hommes. Il accepta. La brigade fut presque entièrement tuée. Seules 2 personnes survécurent au Banquet. Ce que beaucoup ignorent, c’est qu’il y eut aussi d’autres survivants, qui n’étaient pas au Banquet et qui furent épargnés. C’est à l’avènement du Mal que la brigade mourût, et que l’histoire de la nouvelle brigade pouvait naître.

La naissance

Cela fait presque 6 années que Worf, l’ancien mercenaire des montagnes du Sud, a quitté les champs de bataille pour s’occuper de son fils adoptif, Worf2. Il avait troqué ces armes contre la charrue, et il cultivait les terres qu’il avait achetées dans les environs d’Eleven Snake. Il espérait pouvoir vivre paisiblement et éduquer son fils loin de la folie de la guerre et des luttes de pouvoir. Mais le destin est une chose cruelle …
Il vit ce jour là arriver un petit groupe d’hommes visiblement bien fatigués. Certains étaient blessés, mais tous semblaient frappés par le désespoir et la peur. Worf leur offrit l’hospitalité. Une fois les blessés soignés, les hommes commencèrent à raconter leur histoire : ils étaient les derniers survivants de la brigade des faucons ! Ils racontèrent l’histoire, de la création de la brigade jusqu’à sa destruction. Le jour du Banquet, ils étaient partis en éclaireurs, et furent donc miraculeusement sauvés. Lorsqu’ils revinrent au campement, il n’y avait plus personne. Ils cherchèrent pendant longtemps, et rencontrèrent l’un des 2 survivants, qui leur raconta l’horreur qu’avait vécu la brigade. Lui avait une quête à poursuivre, une mission personnelle. Quant à eux, ils devaient fuir ces terres sous l’emprise des Gardiens du Mal ! Ils partirent donc vers l’inconnu, et se retrouvèrent dans le royaume de Vesperae. Griffith apprit l’existence de ces survivants, et envoya une troupe pour les tuer. C’est ainsi, qu’en échappant à leurs poursuivants, ils étaient arrivés sur les terres de Worf.
A ce moment, on entendit une troupe de cavaliers arriver à grand galop. Les poursuivants avaient retrouvé leur trace et approchaient ! Ils n’étaient plus en état de combattre. Aussi Worf se leva et dit : « Je m’occupe d’eux ». Il alla derrière sa chaumière, et déterra une épée longue, le seul vestige qu’il avait conservé de son passé. Il alla à la rencontre des cavaliers ; ils étaient une vingtaine. Leur chef ordonna de tuer tout le monde et de brûler la maison. 5 cavaliers chargèrent Worf, qui restait immobile, le regard fixe ; puis au dernier moment, il esquiva l’assaut, et mit à terre deux des hommes. Les autres cavaliers attaquèrent ; même si Worf n’avait plus combattu depuis de nombreuses années, il était toujours assez fort pour les combattre un par un. Il les isola et les tua tous ; il ne restait plus que le chef. Celui-ci se mit à rire, et se transforma en démon. Worf, surpris, n’eut pas le temps de réagir, et le démon le plaqua au sol. Mais au moment où celui-ci voulut l’achever, une épée traversa la tête du démon ; il se mit à brûler, et disparut dans les flammes jusqu’à ne laisser qu’un tas de cendres.
- Merci de ton aide, mon ami, dit Worf. Comment t’appelles tu ?
- Mon nom est Ratophile. Je suis chasseur de vampires, et accessoirement de démon.
Ils rentrèrent à l’intérieur pour faire le point avec les survivants de la brigade. Ceux-ci étaient désormais saufs, mais ils n’avaient nulle part où aller. Worf leur proposa de s’installer sur les terres environnantes, pour imiter son exemple et vivre paisiblement. Les survivants furent d’accord, Ratophile prit congé, il préférait continuer sa quête en solitaire pour le moment.
C’est ainsi qu’un petit village prit forme autour de la chaumière de Worf. Les anciens soldats devinrent fermiers, forgerons, bûcherons, artisans et commerçants. La vie s’organisa, des foyers virent le jour, et peu après les premiers enfants du village vinrent au monde.
Le nouveau village fut appelé la brigade des faucons, pour rappeler tout ce que la brigade avait représenté autrefois, les rêves et les espoirs de chacun.

Par Worf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slayersonline.net/communaute/profil.php?id=148125
 
Le récit de la Brigade des faucons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brigade spéciale - Umberto Lenzi [Ciné/Critique]
» [FB 1623][Q.G secret de la Brigade Scientifique] Attention, il y a des poils de chat qui trainent par terre ! [Pv Baph']
» 9 ° demi-brigade . Mineurs en Egypte 1800
» Qui sera assez courageux pour empêcher Janny de détruire la Brigade Noire
» Entrainement spécial à la lueur flamboyante de notre volonté PV La Brigade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la brigade des faucons :: Quartier général de la brigade. :: Pièces utiles :: La bibliothèque-
Sauter vers: